Batt'Rythmes

Batt'Rythmes
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ADAGIO : Underworld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ploutosdrums
Admin
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 60
Localisation : Le Retail 79130 Deux Sèvres

MessageSujet: ADAGIO : Underworld   Lun 7 Juil - 18:54

Il existe un groupe français de métal néo-progressif qui, à mon sens, n’a rien à envier aux plus grands groupes internationaux, tant du point de vue technique que par la qualité de ses compositions. Il s’agit du groupe du guitariste Stephan FORTE, ADAGIO.
Né en 2000, ce groupe est donc composé à l’heure actuelle du guitariste Stephan Forte, de son compère bassiste virtuose Franck Hermanny, du claviériste Kevin Coldfert, du batteur Eric Lebailly et du chanteur Gus Monsanto. Ce groupe de Montpellier possède à son actif 3 albums. Le premier, paru en 2001, Sanctus Ignis, est fort intéressant par son mélange de styles. Ce premier album fait davantage référence à la musique classique, qui se fondent dans l’énergie rock métal distillée par Stephan Forte. On retrouve dans ce premier album Richard Andersson, le claviériste virtuose de TIME REQUIEM, groupe suédois de métal.
Mais venons-en au deuxième album « Underworld », sorti en 2003, que je considère comme une référence incontournable du style néo-progressif le plus abouti. Le chanteur est ici David Readman et l’excellent batteur n’est autre que Dirk Bruinenberg. Kevin Coldfert remplace ici Richard Andersson.
Les influences sont ici beaucoup plus contemporaines que dans l’album éponyme. On retrouve à certains moments l’ensemble vocal de Lyon, donnant une dimension quasi religieuse à certaines introductions. Certains passages ne sont pas sans rappeler l’œuvre du compositeur hongrois Béla Bartok, par sa complexité et sa richesse rythmique.
Le morceau titre de l’album « Underworld » qui dure près de 15 minutes, est remarquable par la richesse de son introduction et la montée en puissance des thèmes suivants. A tel point que l’on croirait entendre parfois la BO d’un film fantastique.
J’ai un faible pour le dernier morceau du CD, NIFLHEIM, un instrumental extrêmement envoûtant et tendu à l’extrême, où les syncopes rythmiques ne manquent pas de nous surprendre à chaque instant.
Les titres « Next Profundis », « Chosen », « From me Sleep.. to someone else » ou encore « Mirror Stage » nous montrent toute l’étendue du savoir-faire du groupe. Richesse de ses compositions où se mêlent accents de musique contemporaine, rythmes et riffs de musique progressive parfaitement huilée. Sans oublier les excellents solos de guitare de Stephan Forte qui maîtrise parfaitement les techniques guitaristiques du genre.
Un album exceptionnel qui ne possède pas d’équivalent à ma connaissance. A se procurer (pas facile) et à écouter. Adagio a sorti depuis un autre album « Dominate » en 2006, intéressant, mais beaucoup plus extrême et moins abouti à mon sens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://battrythmes.forumactif.info
 
ADAGIO : Underworld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Écoute comparée - Mahler, Adagio X [En Préparatifs]
» SYMPHONY X - Underworld (24/07)
» adagio ma non troppo
» ADAGIO - Life (nouvel album et campagne crowfunding)
» ADAGIO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batt'Rythmes :: Voir le Fichier : Variations_12_8.MP3 :: Albums indispensables pop/rock/funk/metal-
Sauter vers: